Missions

Accueil et prise en charge

Le centre d’accueil d’urgence Empire des Enfants prend en charge des garçons âgés de 4 à 17 ans. L’accueil et l’admission au centre sont volontaires. La plupart des enfants admis au centre ont été conduits par un particulier ou un délégué de quartier qui les a trouvés dans la rue en mauvais état. Il arrive aussi qu’un enfant vienne de son propre gré ou bien qu’il soit placé au centre par les services de la Police, de la Gendarmerie ou des Sapeurs-Pompiers. L’admission au centre est faite en fonction du profil de l’enfant, de son âge, et de place disponible. Si les limites d’accueil sont atteintes, l’enfant nouvellement arrivé sera référé à une autre structure après entretien et soins. Les pensionnaires du centre bénéficient d’une prise en charge totale (hébergement, restauration, habillement, soins médicaux, loisirs etc…). Deux cuisinières se relaient quotidiennement pour assurer le service de la restauration suivant un menu établi chaque semaine et qui tient compte des besoins nutritionnels des enfants. Le service de l’action sociale est assurée 24H/24 par des éducateurs spécialisés. Ils sont aidés dans certaines tâches par des animateurs et des stagiaires. Les dortoirs sont organisés suivant les classes d’âge. Le service de lingerie et la propreté des locaux sont assurés par un personnel d’internat. Le centre dispose d’une petite infirmerie et emploie 2 infirmiers pour procurer des soins médicaux aux pensionnaires.

Couverture médicale

La couverture médicale des pensionnaires se fait selon un protocole qui prend en charge l’enfant dès son admission au centre. Le centre dispose d’une infirmerie où exercent deux infirmiers qui s’y relaient pour assurer les meilleurs soins aux enfants. Durant cette année, des actions préventives spécifiques ont été menées pour lutter contre certaines maladies. Il s’agit de la désinfection régulière des locaux par les agents du service national d’hygiène afin de prévenir le paludisme. Grâce à cela, un seul cas de paludisme a été enregistré cette année. Des séances de vidéo ont été aussi organisées pour informer et sensibiliser les enfants sur l’épidémie d’Ebola qui sévissait dans la sous-région ouest africaine. Les affections les plus fréquentes chez les enfants de la rue sont les Infections Respiratoires Aigües (liées à l’exposition des enfants à la pollution des automobiles dans la rue) les dermatoses et les plaies (causées par le manque d’hygiène et de soins). Les affections sérieuses comme quelques rares cas de drépanocytose, de bilharziose etc sont référées aux structures de santé plus outillées. L’équipe médicale du centre a aussi durant cette année 2014, en collaboration avec des partenaires, organisé une journée de dépistage du diabète et une journée de consultation buccodentaire. Il faut noter aussi que les enfants qui doivent être retournés dans les pays limitrophes sont systématiquement vaccinés contre certaines maladies avant leur départ.

Protection juridique

Les enfants pensionnaires du centre bénéficient d’une protection juridique. En effet pour avoir la prérogative de garder un enfant pendant une durée indéterminée, le centre Empire des Enfants saisit le tribunal pour enfants. Sur présentation d’une demande et du dossier de l’enfant, le juge pour enfant délivre une ordonnance de garde provisoire (OGP), qui confère provisoirement à l’organisation une autorité parentale sur l’enfant. L'OGP permet à l'organisation de protéger l'enfant contre la pression du marabout traitant qui veut le reprendre pour le remettre dans le circuit de l'exploitation par la mendicité forcée. Au moment du retour de l’enfant en famille, une autre demande sera introduite afin de modifier la garde de l’enfant en faveur de ses parents légitimes. Par ailleurs, la Brigade des mineurs de la police intervient dans les enquêtes et mediations avec les familles et surtout les marabouts.

Suivi psychosocial

La maltraitance et l’exploitation altèrent considérablement la personnalité des enfants. Si les uns expriment leur détresse psychique (violence, anxiété, repli sur soi, manque d’affection, manque d’auto-estime etc), les autres essaient de s’adapter tout en cachant mal leurs troubles psychiques qu’ils essaient de noyer dans la masse de la vie quotidienne dans l’internat. Grâce à un accompagnement psychosocial permanent, les enfants pensionnaires du centre sont aidés à prendre conscience de leur situation et à faire face à leurs difficultés. Durant l’année 2014, le suivi psychosocial des enfants a fait l’objet d’entretiens individualisés réguliers entre les enfants et les éducateurs spécialisés. Par ailleurs une réunion collective entre tous les enfants et l’équipe des éducateurs et animateurs se tient une fois par semaine.

Animation et Formation

L’animation et la formation sont au coeur de la prise en charge des pensionnaires du centre. L’enfant qui entre au centre devient une autre personne au moment d’en sortir. C’est parce qu’un éventail d’activités sont mises en oeuvre pour la réhabilitation de l’enfant dans le domaine de l’éducation, l’animation, la formation et l’apprentissage. Il consiste à aider l’enfant à explorer et à développer toutes ses potentialités. L’acquisition du savoir et du savoir-faire permet à l’enfant d’utiliser ses aptitudes et d’exprimer ses différentes formes d’intelligence, alors que l’assimilation des notions de savoir-être l’aide à adopter un comportement compatible à la vie en société. Par l’éducation, l’animation et la formation, l’action du centre vise à offrir à ses pensionnaires les meilleures conditions de réinsertion sociale durable.

Retour en famille

L’objectif final de la prise en charge des pensionnaires du centre Empire des Enfants est leur réinsertion sociale. La réinsertion est l’ultime étape d’un processus qui passe par la recherche et la médiation avec les familles d’origine des enfants. Ce travail se fait en réseau avec d’autres organisations et des institutions étatiques telles que la brigade des mineurs, le tribunal pour enfants, la direction de la protection des droits des enfants et le service national d’hygiéne.

RÉINSERTION DES ENFANTS

Ensemble luttons contre la précarité.

EDUCATION DES ENFANTS

L'éducation est un droit pas un privilège de riche.

Faire un don

PAIX

PRIERE

PREVENTION

  • Visitez notre plateforme de DON